Bon sang, à quoi participait cette vie sur terre?
Un passage pour chacun d’entre nous, plus ou moins long, plus ou moins difficile. Un processus bizarre: une cellule se démultipliant, en quantité et en ordre, pour finir par s’agglomérer en une masse que l’on a nommé « Corps ». Ce corps étant composé d’organes ayant des fonctions spécifiques permettant de se mouvoir dans l’espace autour. Dans ce corps un organe particulier, que l’on a nommé « cerveau ». Il semble diriger, coordonner les dits mouvements.  Toujours aussi curieux, cet ensemble doit s’alimenter en énergie pour perdurer dans sa forme. Cette énergie est obtenue en puisant des substances au sein de la  matière environnante, en les ingérant afin qu’elles soient transformées en énergie par un ensemble d’organes appelés « tube digestif ». Voilà la fonction « survie » de la masse de cellules. Une belle machine en vérité. Au fil du temps, cette machine s’use, se détraque et finie par s’arrêter suite à un dysfonctionnement d’un ou plusieurs organes. Elle s’arrête, se décompose puis disparait.

Au regard de la complexité, de la sophistication de ce processus en son entier, de la construction de la première cellule à la destruction de la dernière, de son fonctionnement autonome entre temps, et puisque tout cela nous a montré que tout semble servir et participer à quelque chose, je me questionne : à quoi servait cette machine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *